Collection disponible en prévente vendredi 21 juin à 20h…

  • La corne d'abondance

    La corne d'abondance, symbole ancestral, incarne la générosité inépuisable de la nature, offrant ses fruits en abondance lors du sabbat de Lughnasadh. Célébré au début de la récolte estivale, ce rituel honore la fertilité de la terre et la gratitude envers ses bienfaits. La corne, débordante de richesses, rappelle l'importance du partage et de la solidarité au sein de la communauté. À Lughnasadh, les festivités célèbrent non seulement les récoltes, mais aussi le lien intime entre l'homme et la terre nourricière. Cette période sacrée invite à la réflexion sur notre relation avec la nature et à la reconnaissance des dons qu'elle nous offre.

  • Le blé

    Le blé incarne l'abondance de la terre, représentant la récolte fructueuse après des mois de travail acharné. Il symbolise également la vie, la croissance et la fertilité, évoquant le cycle perpétuel de la nature. Durant cette fête des moissons, le blé est honoré comme un symbole de gratitude envers la Terre-Mère pour sa générosité infinie. Il rappelle l'importance de la coopération et du partage au sein de la communauté, car la récolte est souvent le fruit d'un travail collectif. Ainsi, le blé à Lugnasad transcende sa simple nature alimentaire pour devenir un emblème de connexion spirituelle avec la terre et de célébration de l'abondance de la vie.

  • Le feu de Lug

    Il évoque la lumière solaire et la chaleur bienfaisante qui nourrissent la terre. Il représente la force créatrice de Lug, dieu celtique de la lumière, de la fertilité et de la moisson. Allumé lors des festivités, il incarne la transformation et le renouveau, marquant le passage des récoltes abondantes. En illuminant la nuit, le feu de Lug célèbre l'abondance de la terre et encourage le partage communautaire. Sa signification dépasse le simple acte de brûler du bois, il est le lien entre l'homme et la nature, entre le sacré et le profane.

Le sabbat de Lugnasad

Lugnasad, connu aussi sous le nom de Lammas, peut se traduire comme  « l’assemblée de Lug » ou « les jeux de Lug » faisant référence à la fête, au partage, à la force et à la fertilité, d'où son association à la période des moissons et à la récolte du blé. Lug, Dieu des arts et des jeux, aurait institué les jeux de Lug en mémoire de sa Mère adoptive Tailtiu, qui est connue pour avoir défriché les terres d’Irlande afin d'implanter l’agriculture. Les festivités duraient plusieurs jours, d’immenses festins étaient accompagnés de musique où les jeux étaient à l’honneur.  

Lugnasad était pour les Celtes un moment de retrouvaille, de partage, de joie, symbole de paix et d’amitié, par le passé, c'était le moment des trêves, mais aussi le moment d’honorer ses dettes... 

Lire l'article